Comment savoir si un produit cosmétique est dangereux ?

Le nombre de personnes qui utilisent des produits cosmétiques au quotidien devient de plus en plus nombreux. Savoir reconnaître ceux qui sont dangereux est très important puisqu’ils engendrent des conséquences néfastes pour l’utilisateur et pour l’environnement également. Pour ce faire, il existe deux stratégies dont la première consiste à utiliser des nombreuses applications qui permettent de distinguer les composants des produits et déterminer ainsi leur nocivité. La seconde est plus simple, regarder la liste des constituants sur le produit en question.

Reconnaître un produit cosmétique dangereux par une application scientifique

La plupart des applications qui permettent de détecter un produit cosmétique dangereux ont la même mode opératoire, il s’agit d’y inscrire le code barre du produit. Apres cet acte, l’application affichera les composés toxiques et lui donnera également une note. Plus la note sera élevée alors plus le produit cosmétique est fiable. Voici l’exemple du fonctionnement d’une application sortie récemment, il suffit de scanner les codes-barres du produit au choix avec son Smartphone. Une fiche-produit détaillée apparaitra si le produit figure dans le répertoire des références répertoriées. Cette application montrera ainsi un décryptage de couleur permettant de classer les composants sains aux nocifs. Le code couleur va du vert au rouge plus précisément, les composants sains sont en verts et les dangereux en rouges. En outre, c’est en fonction de cela que la personne constatera la nocivité de son produit.

Les composants de produit cosmétique à éviter

Il est également possible de distinguer un produit cosmétique dangereux par la connaissance de ses composants. Les applications ne sont pas nécessaires si l’utilisateur connait les ingrédients à éviter. Il en existe plusieurs et certains sont même cancérogènes, mais ce sont seulement les plus fréquents qui seront affichés ici. D’abord, huile et les cires de silicone, utilises dans une multitude de formules de protection de la peau et de shampoing. Elles sont purement synthétiques ainsi elles étouffent le cuir chevelu de l’utilisateur. Ensuite, il y a l’existence de l’Iodopropyl, un conservateur qui trouble le fonctionnement de la thyroïde lors de son application. En outre, ceci est un conservateur qui possède la fâcheuse tendance de provoquer des impacts sur la croissance, sur la sexualité, sur l’humeur, etc.  Il existe en effet de nombreux ingrédients de produits cosmétiques nocif dont le MIT ou Methylisothiazolinone. Ce dernier est très allergisant pourtant il se trouve dans plusieurs marques de lingettes, shampoings. Ce composant, nommé tel qu’un soi-disant remplaçant du paraben, provoque des allergies plus graves au visage ainsi qu’aux mains.

Produits cosmétiques toxiques, de potentiels perturbateurs endocriniens

Un produit cosmétique dangereux contenant un perturbateur endocrinien est capable de bloquer la production et la transmission et la régulation d’hormone après son application. Pour ce faire, il agit de trois différentes manières. La première, le blocage de l’action hormonale. La deuxième, la perturbation de la production d’hormones. Enfin la troisième, blocage de la transmission de hormones. En outre, il possède de multiples effets nocifs tels que la puberté précoce, l’infertilité ainsi que la mal formation.

Quelques recettes « maison » de masques beauté pour le visage
A quel fréquence exfolier la peau de son visage ?